Le théier

Camellia sinensis

Pour tous les thés, une seule et même plante! En effet, tous les thés sont réalisés à partir des feuilles d’une plante appelée théier ou camellia sinensis de la famille des Théacées (en botanique le genre est donc camellia et l’espèce sinensis).

Le théier est-il un arbuste ou arbre ?


Théier Parc Grand Blottereau Nantes

Le théier est un arbre à feuille persistante pouvant atteindre 10 à 15m de hauteur. Il est généralement taillé en arbuste de 1m de hauteur pour faciliter la cueillette des feuilles. On retrouve cependant en Chine et dans le Triangle d’or (Yunnan, Thaïlande, Birmanie, Laos, Vietnam) quelques productions de thé à partir de grands arbres.

Une plante, plusieurs sous espèces et hybrides


Trois grandes sous-espèces sont cultivées pour le thé: le camellia sinensis sous-espèce sinensis, le camellia sinensis sous-espèce assamica et le camellia sinensis sous-espèce cambodiensis. De ces sous-espèces sont obtenus des hybrides par les sélections et les techniques de bouturage, marcottage, greffage…

Selon le type de sol, l’altitude, le type et la saison de la cueillette, le producteur s’intéressera à tels ou tels variétés et hybrides de théier.

Dans quels pays pousse le théier ?


Originaire du Triangle d’or, le théier s’est répandu dans un premier temps uniquement en Asie (Chine, Thaïlande, Vietnam, Laos, Birmanie, Corée du Sud, Japon, Taïwan) grâce aux échanges culturels et agricoles.

À partir du 19è siècle, il s’est implantée dans les colonies occidentales asiatiques (Inde, Népal, Indonésie, Sri Lanka, Bangladesh) puis africaines (Kenya, Malawi, Ouganda, Burundi, Tanzanie, Mozambique, Rwanda, Zimbabwe, Éthiopie, Cameroun, Congo, Île Maurice, Zambie, Madagascar, Mali, Afrique du Sud) ainsi que d’autres pays du moyen orient et de l’Europe (Iran, Turquie, Géorgie, Azerbaïdjan, Portugal, Russie, Montenegro ) et d’Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Guatemala, Panama, Pérou, Équateur, Bolivie, Colombie).

Implantées récemment ou de longues dates, il existe également des plantations plus modestes en Australie, France, Canada, Allemagne, Nouvelle Zélande, États-Unis, Royaume-Unis.

Quelque soit le lieu où il pousse, le théier a besoin d’humidité, de chaleur et de soleil (de préférence voilé, peu de rayons directs) et d’un terrain acide et bien drainé. Il peut résister aux grands froids (cas des théiers d’altitudes). D’une manière générale, il ne peut pousser dans un environnement trop sec et désertique.

A lire également:

5 réactions à “Le théier

  1. Bonjour,

    merci pour la réponse, parce que je savais que le nom botanique, donné dans le 1935 pendant le VI Congres International de Botanique, est: “Camellia Sinensis (L) O. Kuntze” que signifie:
    -(L) = Linneo là première personne qui l’a classifie
    – O. Kuntze = qui l’à découvert

    Famiglia: Teacee
    Genere: Camelliacee (circa 150 specie)
    Specie: Sinensis (= China)

    Donc il y a le sous espèces: camellia sinensis sinensis, le camellia sinensis assamica et le camellia sinensis cambodiensis.

    Barbara

  2. Je vous confirme: le thé est seulement issu de l’espèce camellia sinensis.
    On a ensuite 3 sous espèces: camellia sinensis sinensis, le camellia sinensis assamica et le camellia sinensis cambodiensis.
    On réalise plusieurs hybrides à partir de ces sous espèces.
    Cordialement.

  3. Bonjour,
    je voudrais miex comprendre.
    Les plants Assamica et Cambodiensins sont sour-espèce comme la Sinsensi où sont Hybrides.
    Parce que je pensé qu’il y avait seulement une sous-espèce et que les autres ils étaient hybrides.

    Merci bien pour la reponse et excuse moi pour mon français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.