L’implantation en Inde et au Sri Lanka

récolte du thé à Ceylan

Au début du 19ème siècle, seule la Chine était capable de fournir en thé les pays occidentaux, alors de plus en plus attirés par cette boisson.

Un des objectifs majeurs de la British East India Company était de pouvoir se passer de cet empire chinois trop protectionniste pour s’approvisionner en thé. Et si produire du thé dans les colonies asiatiques étaient la solution à ce problème?

Les débuts de l’industrie du thé en Inde


train darjeelingAprès différentes observations, on découvrit l’existence de théiers sauvages dans la région de l’Assam en Inde. En 1839, l’Assam Tea Company fut créé pour démarrer l’exploitation du thé dans cette région.

Mandaté par le Comité du Thé, Robert Fortune parcourut la Chine pour percer le secret de la fabrication du thé. Il revint avec des informations, des plants de thé et même de nombreux préparateurs chinois.

Le thé remplace le café à Ceylan


Le café était massivement cultivé sur l’île de Ceylan depuis 1834 jusqu’à ce qu’un parasite détruisit totalement la production en 1869. Introduit par les Anglais en 1857, le théier s’y développa rapidement après 1870. Le succès fut tel que dès 1887, les importations de thé indiens et ceylanais dépassèrent celles venant de Chine.

Un héritage qui perdure


tea factory sri lankaAu delà du succès que connurent rapidement les thés noirs indiens et sri lankais, l’industrie du thé dans ces pays est toujours aussi prolifique et principalement tournée vers l’exportation.

Dans notre catalogue


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.