Pinglin, le village du baozhong

Fabrication du wulong Baozhong à Taiwan

Une deuxième destination taiwanaise, plus éloignée cette fois ci de Taipei. On peut aisément y passer la journée et se rendre compte des conditions dans lesquelles pousse le thé en faible altitude.

Pinglin est un paisible village entouré de collines moyennement élevées. La région qui l’entoure est spécialisée dans la fabrication du thé baozhong. C’est une bonne destination de balade car des sentiers sont aménagés et l’on se retrouve immergé dans des plantations beaucoup plus belles et fournies que celles de Maokong.

tri des feuilles

Depuis Pinglin, on peut rejoindre de petits hameaux entièrement entourés de champs de thés et dédiés à la culture et la transformation des feuilles.

Le thé Baozhong (ou Paochung) fait partie de la famille des thés oolongs et a la particularité d’être à la fois peu oxydé et peu roulé. On obtient ainsi un thé oolong très fleuri et lacté.

Ici, un producteur de thé exécute la dernière phase de fabrication du thé: le tri des feuilles.

plantations 2

Comme à Maokong, un musée est consacré à l’histoire et la fabrication du thé. Les explications en anglais sont nombreuses et bien fournies.

dégustations

Dans le centre du village, de nombreux magasins vous proposent de déguster les thés de la région. On peut ainsi y trouver le baozhong de la saison ainsi que différentes  déclinaisons de ce thé comme la version torrefiée ou d’autres oxydations plus ou moins poussées.

 

Depuis Taipei, on accède à Pinglin par métro puis par bus, comptez 1h30 pour vous y rendre.

Retrouvez dans notre catalogue un oolong Baozhong des monts Wenshan ainsi qu’une version torréfiée.

Cet article appartient à la rubrique Le Blog. Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.