Le champ de thé et le bouddhisme

Bouddhisme et plantation de thé au Japon

Une plantation de thé parcourue en 2010 au Japon avec plusieurs statues bouddhistes en son centre. Magique! 

Cette plantation se trouve près de Nara, l’ancienne capitale du Japon, proche de Kyoto. La présence de ces statues fait écho à l’histoire du thé au Japon. En effet, le thé n’y est cultivé qu’à partir du VIIème siècle, rapporté par les moines bouddhistes venus de Chine. L’utilisation du thé par les moines avait (et a toujours) pour but de favoriser l’éveil lors des longues séances de méditation.

bouddha_champ_the_japon_img_7705

Les statues Jizô


La plus grande statue est un Jizô, une sorte de « saint » du bouddhisme. Il a un rôle protecteur auprès des âmes des enfants décédés. Le bavoir blanc attaché au niveau du cou est un don des parents afin de protéger leur enfant du froid.

feuille_the_japon_sombre_img_7661

Théiers couverts


Une pousse de thé qui a réussi à se frayer un chemin à travers la bâche qui couvre le théier!

champ_the_japon-nara_img_7688

Champs de thé en pente


Vue du haut du champ. Les théiers, dans la plupart des plantations, préfèrent les terrains en pente (eau drainées). La plaine est réservée aux rizières (eau stagnante).

recolte_champs_the_japon_img_7708

Les propriétaires du champ de thé


Le jour de notre visite, nous nous sommes protégés de la pluie avec ma femme dans la grange ouverte à l’entrée du champ. Et là, surprise: les propriétaires proposaient leurs thés à vendre. Ils étaient absents mais avaient laissé à disposition les sachets de thé avec une caisse en carton où mettre l’argent. Ce n’est qu’en repartant que nous les avons croisé, ils étaient en train de récolter le thé ce jour là dans ce champs bouddhiste!

Cet article appartient à la rubrique Le Blog. Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *