Kyusu et thés japonais

Kyusu japon thé

Le terme kyusu désigne en japonais l’ensemble des théières au Japon. Nous parlerons dans cet article uniquement des kyusus avec manche sur le côté qui sont le type de théières japonaises le plus souvent rencontrées dans le commerce. C’est un outil idéal pour l’infusion de la plupart des thés verts japonais. Ses principales caractéristiques résident dans son manche ainsi que dans le filtre intégré, présent dans la quasi totalité des modèles.

Le manche latéral du kyusu


kyusu manche côtéLe manche a la particularité d’être sur le côté de la théière. On peut saisir ce manche d’une main et tenir le couvercle de l’autre sans être gêné par une anse verticale. Pour vider la théière, un geste de poignet suffit, sans avoir besoin de lever le coude. Cette configuration est idéale pour verser avec précision le contenu de la théière. Mais, petit bémol pour les gauchers…les kyusus avec un manche situé à l’opposé ne sont pas facile à se procurer!

Le filtre fin du kyusu


La fabrication des thés japonais, très mécanisée, diffère largement des autres thés d’autres régions. Il est courant d’avoir des petites feuilles  et des débris très fins même pour les thés les plus réputés! Si cet aspect a l’avantage de s’infuser  rapidement, il a l’inconvénient d’obstruer facilement les filtres et les passoires classiques.

kyusu filtreQuand à l’utilisation de boule à thé, de filtre en papier ou de panier, ces solutions ne conviennent absolument pas pour les thés japonais qui ont besoin de « nager » librement dans l’eau afin de s’infuser parfaitement.

Les kyusu sont idéaux pour l’infusion des thés japonais grâce à leurs filtres internes. Il en existe de différents types. Les plus répandus sont en acier inoxydables et entourent la base du bec, de manière suffisamment large pour que la liqueur de l’infusion puisse s’échapper sans qu’un amas de feuille obstrue la sortie.

On peut voir ci contre les feuilles de thé se plaquer contre le large filtre. Il reste des zones vides par où la liqueur peut s’écouler sans contrainte.

Infuser d’autres thés dans un kyusu?


Il n’y a aucune contre-indication à utiliser un kyusu pour des thés d’autres couleurs, en pleine feuille, voir parfumés. L’écoulement de l’infusion sera peut être un peu plus lent que pour d’autres théières mais l’utilisation globale sera la même.

Cet article appartient à la rubrique Conseils. Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.