Le séchage

drying tea outside puerh tea

Le séchage a pour but de stopper l’oxydation et de rendre les feuilles aptes au stockage. On parle également de dessiccation pour désigner le séchage.

Pour les thés verts, elle aura lieu aussitôt après le roulage et pour les thés blancs après le flétrissage.

Cette opération doit être menée correctement: si le séchage est trop faible, alors les feuilles risquent de moisir durant leur stockage à cause de l’humidité résiduelle. A l’inverse, une dessiccation trop poussée ferait disparaître nombre de substances aromatiques. On obtient un séchage correct lorsque le taux d’humidité des feuilles atteint les 2-3%.

Le séchage des feuilles peut se faire en extérieur au soleil (pratiqué surtout pour la production de thé puerh) ou à l’aide de machines qui insufflent de l’air chaud.

A lire également: la fabrication du thé sur notre blog

8 réactions à “Le séchage

  1. Bonjour,

    Vous indiquez sur votre blog que les feuilles de thés blancs sont simplement cueillies et séchées et qu’elles ne subissent ni roulage, ni flétrissage, ni oxydation.

    Cependant, dans le chapitre « séchage » vous indiquez que pour les thés verts, la dessiccation aura lieu aussitôt après le roulage et pour les thés blancs après le flétrissage.

    Je suis donc un peu perdue….

    Le thé blanc subit-il un flétrissage ou non ?

    Merci pour votre réponse.

    Laura

  2. G suis très intéressée. J’apprécie votre article. Je suis Camerounaise et j’aimerais me lancer dans la production de thé à partir des plantes de chez nous. G voudrais connaître comment faire pour bénéficier d’une formation. De vous à cet effet

  3. bonjour je suis un jeune congolais, j’aimerais bien me lance dans la production et la transformation des feuilles de thé, le projet je l’ai sauf qu’il me faut une formations pratique ,c’est pourquoi j’aimerai savoir si je pourrais avoir l’adresse d’une coopérative ou une associations qui travaille déjà dans production de thé en afrique .

  4. Bonjour

    SVP je voudrais comprendre ce qui fait la qualité d’un thé vert : est ce que c’est la méthode de la cueillette, la saison de récolte, la qualité ou la forme des terres cultivées … ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Ca peut être un des paramètres que vous citez, ou tout à la fois ! On peut y ajouter aussi la précocité de la récolte, la pays d’origine, la méthode de conservation…bref autant de critères qui impacterons la qualité des infusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.