La température de l’eau

Eau bouillante, frémissante ou attisée pour le thé ?

Selon le type de thé, son oxydation, la forme de ses feuilles, on adaptera la température d’infusion. Nous allons considérer 2 types de températures les plus généralement utilisées.

L’eau frémissante et bouillante


La plupart des thés noirsthés rougesthés puerhs, thés blancs et thés oolongs acceptent l’eau frémissante ou bouillante (95°c à 100°c).

infusion d'un thé à la plageDans la pratique du puerh et du oolong, il est recommandé d’amener une eau la plus chaude possible. Cependant, nous vous recommandons de ne pas bouillir votre eau longtemps, elle perdrait trop d’oxygène et de minéraux. L’idéal est de la laisser frémir juste ce qu’il faut ou d’arrêter dès qu’elle est à ébullition.

L’eau attisée


C’est une eau aux alentours de 80°c. Si l’on ne possède pas de bouilloire à thermostat, on pourra obtenir approximativement cette température en versant 1/4 d’eau ambiante dans la théière ou le gaiwan puis 3/4 d’eau bouillante.

La plupart des thés verts et Darjeeling de printemps acceptent l’eau attisée. Les thés verts frais (proches de la récolte) et certains thés japonais peuvent nécessiter une eau plus froide jusqu’à 55-60°c.

Adapter la température de l’eau à son goût


Il ne faut pas hésiter à adapter l’infusion selon votre goût, la fraîcheur du thé, la saison… Diminuez le temps ou la température d’infusion si vous trouvez un thé trop fort. A l’inverse, augmentez temps et température si vous le trouvez trop léger.

Terre des Thés vous indique toujours sur ses paquets la température adaptée à l’infusion de votre thé.

Cet article appartient à la rubrique Conseils. Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.