La Boston Tea party

Boston tea party indiens

Bien avant la guerre de l’opium, le commerce du thé fut à l’origine d’un fait historique qui marqua le continent nord-américain:  la Boston Tea Party qui eut lieu le 16 Décembre 1773.

Boston tea party histoireDes taxes injustes


A l’époque, la Grande Bretagne était en possession de 13 colonies sur le continent américain. Ces colonies étaient de plus en plus soumises à des impôts considérés comme injustes par les habitants. Des taxes sur le sucre et les timbres fiscaux avaient déjà suscité la colère des colons et le gouvernement britannique dut reculer devant l’ampleur des contestations. En 1770, les troupes britanniques tuent 5 manifestants à Boston.

boston tea partyRévolte contre le Tea Act


La loi Tea Act votée en mai 1773 exemptait la British East India Company ( Compagnie des Indes Orientales ) de taxe sur les ventes de thé aux colonies américaines. Cette institution, crée par Elizabeth I, traversait à ce moment une grave crise économique.

La Compagnie gagna alors le monopole sur la vente de thé en Amérique du Nord face aux autres compagnies étrangères. Cet événement inquiéta encore plus les colons qui craignaient la fin de la libre concurrence pour d’autres produits.

Le 16 Décembre 1773, des navires de commerce de la British East India Company, chargés de thé en provenance d’Asie, rentrent dans le port de Boston, dans le Massachusets. Des colons et des importateurs prennent la décision de jetter la totalité de la cargaison à l’eau, soit 350 caisses, et ainsi lancer un fort message de révolte à Londres. Certains ont pris soin de se déguiser en Indien Mohawok, symbole de la lutte d’un peuple pour sa liberté*. Cet évènement sera dès lors nommé la Tea Party.

boston tea party histoireVers l’indépendance des Etats-Unis


Le Roi Georges III d’Angleterre sanctionne la colonie du Massachusets par des lois très pénalisantes ainsi que la fermeture du port de Boston et le remboursement des caisses de thé. Dès lors, toutes les colonies font cause commune et s’opposent ouvertement à l’oppression du Royaume Uni par la réunion des représentants des colonies au congrès de Philadelphie, en 1774.

Le 4 juillet 1776, le congrès adopte la Déclaration d’Indépendance des treize colonies d’Amérique du Nord. La guerre d’indépendance se termine en 1783.

Sources


* Mohawk was Emerging as a Symbol of Liberty in the New Land

Concordance des Temps, émission du 02/10/2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *