Un temple à Kyoto

Le temple Kosanji

Le temple Kosanji

Il y a 2 semaines, le nord du Japon était frappé par le plus fort séisme de son histoire. Toutes nos pensées vont vers les habitants de ce pays, ainsi que les nombreux étrangers et Français qui y résident.

Si vous souhaitez les aider, les dons aux associations sont nombreux. La Croix Rouge Française est mobilisée pour cette catastrophe: les dons recueillis sont directement transmis à la Croix Rouge Japonaise. Comme précisé sur leur site, si les besoins relatifs à une action sont couverts, ou que les contraintes opérationnelles ne permettent pas la poursuite de l’action, votre don sera affecté à une autre action.

 

Entrée du templeL’article que nous partageons est dans la continuité de ceux que nous avons écrits depuis Mai 2010 autour du Japon. Il prend aujourd’hui une teinte très différente à l’aune des tristes évènements de ces derniers jours et nous espérons transmettre un peu de la sérénité qui règnent dans ces lieux chers aux japonais: les temples.

 

Entrée du champs de théNous avions déjà abordé la relation étroite entre la présence du thé au japon et la spiritualité du pays. Le temple Kozan-ji que nous avons visité à Kyoto est à nouveau un bel exemple de cette relation.

Le temple possède une longue histoire puisque les premières traces de culte datent de 774. Il fait parti des 17 monuments classés au patrimoine mondial de L’UNESCO. Il est surtout réputé pour son exposition de petits dessins d’animaux croqués comme des humains, les Chōjū-jinbutsu-giga, considérés comme les prémices des mangas japonais.

Champs de théLe temple révèle un autre trésor: un champ de thé où y auraient poussés les premiers théiers du Japon! La légende raconte qu’au XIIème siècle, le moine Eisai ramena des graines de théiers d’un retour de voyage en Chine et les auraient confiées aux moines du Temple Kozan-ji.

Toit du templeUne cérémonie à lieu chaque année en Novembre où les producteurs d’Uji (région voisine de Kyoto) offrent le thé de la nouvelle récolte en hommage au rôle primordial du temple pour la culture du thé.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Cet article appartient à la rubrique Le Blog. Sauvegarder le lien.

2 réflexions sur “Un temple à Kyoto

  1. Merci Claire pour ton commentaire. j’ai bien vu que tu as judicieusement précisé « extrait » de chanoyu – cette pratique est tellement profonde et ne se résume pas à un matcha avalé sur des tatamis…!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>