Santé et antioxydant du thé vert

egcg

Du nouveau dans la recherche contre le cancer grâce au thé vert! Afin de cibler au plus précis les cellules cancéreuses pour y administrer des médicaments, l’équipe de l’Institut de bioingénierie et nanotechnologie (IBN) à Singapour s’est servie d’un antioxydant du thé: l’EGCG ou épigallocatéchine gallate essentiellement présent dans le thé vertCette molécule est déjà utilisée depuis plusieurs années à des fins thérapeutiques contre divers cancers.

thé vert antioxydantUn antioxydant du thé transporte des médicaments


D’après des tests sur des souris, le médicament transporté par l’EGCG a pu s’accumuler deux fois plus sur les cellules malades que s’il était administré seul. De plus sa présence dans les organes environnants est beaucoup plus faible avec cette méthode.

Les résultats de cette étude ont été rendus publique le 6 Octobre 2014.

Sources: Infohightech.comIBN.

Cet article appartient à la rubrique Le Blog et contient les mots clefs suivants . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>